Páginas especiales - Wiki - Artistes et Figures flamenco
A B C D E F G H I J K L M N Ñ O P Q R S T U V W X Y Z

Manuel Aranda Zamorano, "Talegón de Córdoba"

Ceux qui ont acheté ce produit ont aussi acheté: Manuel Aranda Zamorano, "Talegón de Córdoba"

Manuel Aranda Zamorano, plus connu sous le nom de "Talegón de Córdoba", né sous en 1944 dans le quartier de Santa Marina de Cordoba.
Orphelin très jeune il déménage à Madrid, il travail dans le milieu des tablaos, où il aura l'occasion de cotoyer de grands maîtres et il apprendra beaucoup d'eux.
Il commença très jeune à chanter et c'est sous l'oeil attentif de sa tante "La Talegota" qu'il se produit au Théâtre Duques de Rivas et dans le Grand Théâtre de Cordoba.
Actuellement il chante pour la compagnie de Blanca del Rey à Madrid et il donne des cours de chant.

Manuel de los Santos Gallardo, "Agujeta el Viejo"

Ceux qui ont acheté ce produit ont aussi acheté: Manuel de los Santos Gallardo, "Agujeta el Viejo"
Anthologie du Flamenco. 2CD
Anthologie du Flamenco. 2CD

Prix
6.95 €- (7.70 USD)

Esencial Flamenco Vol. 10
Esencial Flamenco Vol. 10

Prix
5.95 €- (6.60 USD)

Esencial Flamenco Vol. 5
Esencial Flamenco Vol. 5

Prix
5.95 €- (6.60 USD)

Esencial Flamenco Vol. 6
Esencial Flamenco Vol. 6

Prix
5.95 €- (6.60 USD)

Esencial Flamenco Vol. 9
Esencial Flamenco Vol. 9

Prix
5.95 €- (6.60 USD)

Manuel de los Santos Gallardo, connu comme "Agujeta el Viejo", né à Jerez de la Frontera (Cadiz) en 1908 et mort à Rota (Cadix) en 1976. Forgeron de profession, le surnom d'Agujeta lui vient de son époque de travail dans le milieu ferroviaire, lorsqu'il changeait les aiguilles des voies de train, "agujas".
Agujetas el Viejo, s'est marié à Rota avec la gitane Ana Pastor Monje, ils auront 4 filles et 5 fils, Tomasa, la plus grande, Juana, Angélica et Maria; Manuel Agujetas, Luis Agujetas, Juan el Gordo , Paco et Diego.
Ses frères étaient Carmen de "los santos gallardos" mère de Miguel Pastor de los Santos (Gitanillo de Bronce), Digo "Rubichi", Domingo et "El Chalao".
Il n'est jamais parvenu à un niveau professionnel, mais aimait chanter durant les réunions avec des amis ou la famille. Ses enfants, petits-enfants et neveux ont suivi son style. Il existe très peu d'enregistrement de ses chants.

Manuel de los Santos Pastor, "Agujeta de Jerez"

Manuel de los Santos Pastor, plus connu artistiquement sous le nom d'"Agujeta de Jerez", né à Jerez en 1946. Dês son plus jeune âge la famille déménage à Rota et à 15 ans il reviendra à Jerez, à 17 ans il part pour le service militaire, dans l'aviation.
Ses débuts comme cantaor se confirmèrent en écoutant ses parents, le grand "Agujeta el Viejo", pendant qu'il travaillait à la forge. A 8 ans il chantait dans les bars pour gagner quelques sous, puis il travaillait à la forge avec son père. On raconte qu'un jour "Parrilla el Viejo" l'invita à chanter et "Agujeta de Jerez" luis répondit que si chantait amélirait sa vie alors il le ferait.
Il travailla également comme maître soudeur et un des meilleures tondeur de bêtes et moutons dans toute la zone du Port de Santa Maria jusqu'au alentours de Séville.
Un artiste de chant "jondo" (profond), de seguiriyas et soleares. Sa discographie est composée de 19 disques.
Son père fut celui qui perpétua l'école de Manuel Torre. Il perpétua le style le plus ancien du flamenco. En 1970 il enregsitre son premier disque à Madrid, accompagné à la guitare par Manolo Sanlucar; en 1977 il a été récompensé avec le Prix National du Chant de la Cátedra de Flamencologie de Jerez. Il apparaît dans le film ede Carlos Saura "Flamenco" (1994). "Agujetas en París" (Harmonia Mundi, 1996), "Agujeta en la soleá" (Alía, 1998). Avec le label Palo Nuevo il enregistre "24 kilates" avec des chants par seguiriyas, par soleares et par fandangos.
La française Dominique Abel réalisa un documentaire sur lui, très intéressant "Agujetas cantaor", en 2000.
Il vécut quelques années entre le Mexique et les Etats-Unis.
Mis à part ses shows en Espagne, Manuel s'est produit à Paris, Londres et New York. En 1977 il gagna le Prix National de la Catédra de Flamencologie de Jerez. Fils d'une tradition orale qui pourrait mourir avec lui.
Agujetas vit dans une maison qu'il ne se fatigue pas de reconstruir et démolir encore et encore. Il plante des vignes, il cultive du thé (de Tokyo, ville d'origine de son épouse, une bailaora spéciale).
Manuel est un cataclysme, pure quintessence.

Miguel Vargas Jimenez, "Bambino"

Ceux qui ont acheté ce produit ont aussi acheté: Miguel Vargas Jimenez, "Bambino"
bambino!
bambino!

Prix
8.90 €- (9.86 USD)

el flamenco es universal
el flamenco es universal

Prix
15.55 €- (17.23 USD)

Le flamenco est universel vol. 1
Le flamenco est universel vol. 1

Prix
12.45 €- (13.80 USD)

La fuerza del destino. Bambino
La fuerza del destino. Bambino

Prix
9.25 €- (10.25 USD)

Pa saber de flamenco 3
Pa saber de flamenco 3

Prix
9.90 €- (10.97 USD)

pa saber de flamenco 1
pa saber de flamenco 1

Prix
9.90 €- (10.97 USD)

Por ti y por nosotros - Bambino
Por ti y por nosotros - Bambino

Prix
19.85 €- (21.99 USD)

Miguel Vargas Jimenéz, plus connu comme "Bambino", né le 12 février 1940 à Utrera, Séville, dans la Calle Nueva, rue de gitans depuis toujours; il s'éteindra également à Utrera le 5 mai 1999.
Fils de Manuel Vargas Torres "Chamona" barbier de profession et Francisca Jimenez Ramirez "Frasquita", chanteuse et danseuse, qui limitait son activité artistique au cercle familial, et à la fois soeur de Manuel "De Angustias".
Le père de Miguel prévoyait qu'il serait barbier comme lui, profession sure. Mais lui voulait être joueur de football. il occupait le poste de défense centrale et cette passion sportive ne le quittera jamais.
Son autre passion était le chant, quelque chose de très normal puisque sa mère et son frère Diego "Chamona" étaient chanteurs.
Le 15 mai 1957, dans la rue où il habitait, les gitans d'Utrera décident de convoquer une réunion qui sera annuelle et qu'ils appelleront "El Potaje Gitano de Utrera", il s'agissait d'une réunion de gitans où il était important de se réunir avec amis et famille des villages alentours.
Chaque famille amenait ce qu'elle pouvait, à manger ou à boire, pour faire de cette journée une fêtes. Pour l'inauguration les chanteurs "Diego el de la Gloria", "Bernarda", "Pepa", "Perrate", "Manuel", "Gaspar de Utrera" et "Fernanda" étaient présents. "Diego el de Gloria" chanta cette nuit-là une version de "Bambino Piccolino" de Renato Carasone, et avec le temps Miguel Vargas Jimenez la fit sienne en lui apportant une touche très personnelle. De là son surnom artistique "El Bambino".
Son cousin Juan el Lebrijano l'emmena au tablao "La VEnta de Antequera", où "Gitanillo de Triana" se rendit compte des grandes possibilités qu'avait Manuel, et il l'engagea pour "El Duenda", à Madrid, tablao de la grande Pastora Imperio.
En 1963, le torero "Gitanillo de Triana" l'emmène donc à Madrid. Ensuite il chant à Pasapoga, dans Las Cuevas, Los Canasteros avec Caracol, dans les Torres Bermejas avec La Paquera et Faíco. Dans les années 60 et70 tous admirent à Bambino. Des endroits comme Zar, Morocco, Florida Park ou Mayte Commodore à Madrid; et Tabú, Las Vegas ou El Bombin à Barcelone furent témoins de ses moments de catharsis sur scène.
De la main du torero "Gitanillo de Triana" il monta sur les scènes de différents tablaos comme celui de Séville "Real Venta de Antequera" et le madrilène "El Duende". Sa manière particulière d'éprouver le flamenco festifm au travers de la rumba et buleria, lui donnera le titre de Roi de la Rumba. Son répertoire inclut des adaptiations flamenco de coplas, boleros et rancheras, avec des touches de Machin et Gardel.
En 1961 il chantait déjà à la Venta Real d'Antequera à Séville où Bambino enregistra plus de 500 chansons.
Son premier disque il l'enregistra à 24 ans avec la compagnie Phillips et contenait le fameux morceau "El poeta lloró".
Pendant qu'il enregistrait il travaillait également pour le tablao "Torres Bermejas" aux côtés de "La Paquera de Jerez" et du danseur "Faico".
Il s'éteint chez sa soeur, dans le quartier du Tinte, malade d0un cancer du larinx, le 5 mai 1999.

Nous utilisons nos propres cookies et ceux des tiers pour améliorer l'expérience de navigation. En poursuivant la navigation nous comprenons que notre politique cookies est acceptée.